COMMUNIQUÉ DU 22-02-2016 SUITE AU DÉPÔT DE PLAINTE-RECOURS DU 16-02-2016

Catégorie : Communiqués
Créé le vendredi 26 février 2016 20:08
Affichages : 14657

 

COMMUNIQUÉ DU 22-02-2016 SUITE À LA CONFÉRENCE DE PRESSE « OGM TRANSPARENCE » DU 09-02-2016 ORGANISÉE PAR CONSOMMATEURS PAS COBAYES! DANS LE CADRE D'UN DÉPÔT DE « PLAINTE-RECOURS »  www.consommateurspascobayes.com  

 
Cette importante conférence a réuni à Paris - face à de nombreux journalistes, avec une retransmission en direct par radio et des séquences filmées par la FNAB, Consommateurs pas cobayes! et un réalisateur privé -
15 intervenants qui ont chacun abordé des aspects différents et complémentaires des « OGM »,  véritables marqueurs d'une agriculture industrielle chimique, intensive, non diversifiée, délocalisée, à très haut coût énergétique, et contribuant gravement au réchauffement climatique, à la stérilisation des sols, à la déforestation, à la pollution de l'eau et à la destruction de la biodiversité.
Le bilan de 20 ans d' « OGM » (1996 - 2016) dressé par Corinne Lepage, Olivier de Schutter, Marc Dufumier, Christian Vélot, Stéphanie Pageot, et Gérard Eripret (administrateur des Amis de la Terre France) est sans appel, avec un constat d'échec particulièrement sévère : aucune des promesses des  « OGM » n'a été tenue...  mis à part celle d'assurer des profits colossaux aux multinationales de la biotechnologie semencière,  tandis qu'un milliard d'êtres humains sont toujours sous-alimentés sur la planète ...

I – CONTEXTE DE LA CAMPAGNE « OGM TRANSPARENCE » ET DE LA PLAINTE-RECOURS SUR L'OBLIGATION D'ÉTIQUETAGE

◉ Les 4 objectifs de la campagne « OGM TRANSPARENCE » :

    ▶ la transparence et l'étiquetage OGM : 

    L'instauration de l'obligation d'étiquetage « Nourri aux OGM » voulu par 95% des Français comme l'a rappelé Denez L'Hostis président de FNE en s'appuyant sur son sondage de 2014 « Pesticides, OGM, élevage en batterie : les Français veulent savoir » http://www.fne.asso.fr/com/cp_en_pdf_2/cp-200214.pdf

Ceci requiert la transparence OGM, par leur évaluation plus indépendante et plus appropriée, par leur traçabilité, leur étiquetage obligatoire à chaque étape, et l'exigence d'un référencement des OGM « cachés », aussi contestés que ceux obtenus par transgenèse (mutagenèse et autres manipulations du génie génétique, produisant déjà massivement maïs, colza, tournesol, ...) ;

    ▶ le rassemblement des consommateurs éco-responsables en grand nombre, pour une plus grande efficacité des campagnes menées (objectif 1 million de signatures) ;

L'intervention de Jacques Testart a mis justement en perspective la création de « conventions citoyennes » pour recentrer le fonctionnement de la société sur le bien commun.

    ▶ l'ancrage plus démocratique et plus systématique du concept de « choix écologique humainement responsable » ;

Thème soutenu par Benjamin Sourice, auteur de « Plaidoyer pour un contre-lobbying citoyen », qui a dénoncé les risques que fait peser sur ce concept le Grand Marché Transatlantique TTIP TAFTA) tendant à anéantir et même à supprimer nos normes de protection sociales et environnementales.

    ▶ la réappropriation par les consommateurs, d'une manière générale, de tout ce qui touche à la proximité et à la qualité de leur alimentation - qui n'est pas un secteur de production comme les autres car il est lié de très près à leur santé, ainsi que l'ont fait ressortir le Dr Joël Spiroux, médecin environnementaliste, président du CRIIGEN, et Augustin de Livois, président de l'IPSN, en évoquant les perturbateurs endocriniens, les cancers, et les maladies neurodégénératives qui sont en très forte augmentation.

Avec un petit message vidéo spécial de Michèle Rivasi députée européenne en direct de Bruxelles à voir ICI

◉ Où sont les OGM en France ? 90% de tous les produits alimentaires : viandes et poissons d'élevage, lait, beurre, oeufs, fromages, etc. sont issus d'animaux nourris avec des soja et maïs OGM importés massivement chaque année en France par millions de tonnes principalement en provenance du Brésil, d'Argentine et des USA ! voir ICI

Heureusement que Brigitte Allain, députée de Dordogne, apporta une note d'espoir en évoquant le succès qu'elle vient d'obtenir dans la première étape d'une loi votée à l'unanimité pour introduire 20% de bio et 40% de local dans la restauration collective d'ici 2020, et que Gilles Pérole, président d'Un Plus Bio, annonça le lancement de la campagne nationale « Fais bouger ta cantine !! » un peu partout en France du 1er février au 30 juin 2016.

 

II – INTERVENANTS À LA CONFÉRENCE DE PRESSE DU 9 FÉVRIER 2016

Tous membres du comité de soutien à Consommateurs pas cobayes ! et à sa campagne « OGM TRANSPARENCE » voir ci-dessous et ICI (cliquer sur les noms des intervenants pour accéder à leurs textes en soutien à « OGM TRANSPARENCE ») les 15 intervenants à la conférence de presse, aux compétences très diversifiées, ont clairement et fortement exprimé la nécessité de mettre en place cette « OGM TRANSPARENCE » par une totale traçabilité tout au long de la filière animale, jusqu'à l'étiquetage des produits commercialisés. 

 

III – AUTEUR DE LA PLAINTE-RECOURS

Bernard Astruc coordinateur national de la campagne « OGM TRANSPARENCE » en tant que « personne physique », le rassemblement citoyen Consommateurs pas cobayes! n'étant pas une « personne morale » mais un collectif de citoyens - consommateurs informels,
avec le soutien de personnalités et d'ONG et organismes divers, et la coopération d’Émilie Gaillard, juriste, experte juridique au sein du mouvement citoyen End Ecocide on Earth 

voir extraits ci-dessous et les listes complètes des soutiens sur www.consommateurspascobayes.com/2

 

IV – DESTINATAIRES DE LA PLAINTE-RECOURS

avec copie et demande de soutien à :

 

V – OBJECTIF DE LA PLAINTE-RECOURS

Obtenir l'étiquetage obligatoire « Nourri aux OGM » ou « issu d'animaux nourris aux OGM » sur les viandes et poissons d'élevage et sur tous les produits alimentaires issus d'animaux nourris avec des organismes génétiquement modifiés d'importation soit 9 animaux d'élevage sur 10 en France alors que la culture des OGM y est interdite depuis juillet 2014 !

 

VI – FONDEMENT DE LA PLAINTE-RECOURS

Non-respect de la Convention d’Aarhus (signée par 39 États dont la France) et plus particulièrement des dispositions prévues à l'alinéa 8 de son article 5 :

« Chaque Partie met au point des mécanismes dans le but de faire en sorte que des informations suffisantes sur les produits soient mises à la disposition du public de manière à permettre aux consommateurs de faire des choix écologiques en toute connaissance de cause. »

 

VII – ARGUMENTAIRE DE LA PLAINTE-RECOURS

«  [...] permettre aux consommateurs d'exprimer « un consentement libre et éclairé » et de faire « des choix écologiques en toute connaissance de cause ». »

À lire ICI

 

VIII – APPELS À SOUTIEN DE LA PLAINTE-RECOURS

Appel à signature de la pétition « OGM TRANSPARENCE » en soutien à la plainte-recours déposée le 16-02-2016 en signant et en faisant signer ICI
Objectif
1 million de signatures

Imprimer et distribuer le « mini-tract » ICI 

 

Appel à soutien financier participatif de la campagne « OGM TRANSPARENCE » et de la PLAINTE-RECOURS, à partir de 5 €  ICI

 

IX – CONTACT – INFOS pour interviews - articles - conférences - et « pour devenir relais local bénévole » de la campagne « OGM TRANSPARENCE » :

Bernard Astruc coordinateur national des campagnes de Consommateurs pas cobayes !

04 94 73 70 65 / 06 70 51 06 48
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.consommateurspascobayes.com
www.facebook.com/moratoireOGMpesticides
www.twitter.com/PasDesCobayes

en cliquant sur l'image vous accédez au document pdf :
cliquez alors sur les noms des personnalités présentes à la conférence de presse du 09/02/2016
pour avoir accès à leurs textes de soutien à 
« OGM TRANSPARENCE »


Nota Bene : Il est à noter que ces 15 personnalités exceptionnellement réunies, aux fonctions et compétences très diversifiées, n'ont pas fait que porter un regard très critique sur 20 années de pratiques OGM / PESTICIDES; elles ont aussi dessiné les contours d'une nouvelle société, humainement et environnementalement pérenne dans tous les secteurs qu'elles représentaient : la science, la recherche, la médecine, la santé, l'agriculture, l'agronomie, la sociologie, l'enseignement, l'éducation, la politique nationale et européenne, l'environnement, le droit et la justice !


Leurs interventions, qui ont été enregistrées et filmées, seront publiées sur internet et consultables sur le site www.consommateurspascobayes.com/2 

 

Quelques-unes des nombreuses personnalités qui soutiennent la campagne « OGM TRANSPARENCE » (liste complète sur www.consommateurspascobayes.com/2)

(liste complète sur www.consommateurspascobayes.com/2)

 

Quelques-unes des associations et d’organisations diverses qui soutiennent la campagne « OGM TRANSPARENCE », 

dont en particulier la Fédération France Nature Environnement (FNE), la Fédération Nationale d'Agriculture Biologique (FNAB), Les Amis de la Terre, et aussi :

Agir Pour l’Environnement, le Mouvement Colibris, Générations Cobayes, la Fédération Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH), le Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie génétique (CRIIGEN), la Fondation Sciences Citoyennes (FSC), l'Institut de Protection de la Santé Naturelle (IPSN), les Faucheurs Volontaires, Un Plus Bio, Combat Monsanto, End Ecocide on Earth, la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme (FPH), la Fondation Un Monde Par Tous, etc.

(liste complète sur www.consommateurspascobayes.com/2)